lundi 16 juillet 2012

La gamme Majeure et ses modes

Aujourd'hui je vais essayer de vous présenter de manière assez simple les différents modes issus de la gamme Majeure.

Ces modes sont un peu la base de l'improvisation. Plus exactement si l'improvisation est un langage, ces modes en sont l'alphabet.
Entendons-nous bien : l'alphabet ne suffit pas à construire un discours ! Pour cela il faut encore apprendre les syllabes, les mots, puis mettre les mots bout à bout pour construire des phrases.



Nous nous concentrerons aujourd'hui sur les modes issus de la gamme Majeure, mais nous verrons plus tard qu'il en existe d'autres.

Considérons tout d'abord, une gamme majeure en Do et les "degrés" tel que nous les avons vu dans l'article sur les II-V-I :
La gamme majeure de Do annotée avec ses degrés



On a tous l'habitude de jouer la gamme majeure de Do en partant de Do comme on l'a appris en école de musique ou au conservatoire. Maintenant imaginez ces même notes en partant d'un autre degré de la gamme, par exemple, en partant de Ré :
Deuxième "mode" de la gamme majeure



Si vous jouez cela, vous vous apercevrez que cela ne sonne absolument pas comme une gamme de Do majeure. Cette gamme (ou "mode") est appelé mode dorien. Jouez-le en plaquant un accord de Dm7 à la main gauche : ça convient parfaitement. Si vous avez lu mon article sur le II-V-I, je pense que cela ne vous choque et vous commencez à comprendre les liens entre les accords et les modes : la tonalité.

Voici donc la liste des 7 modes que l'on peut obtenir dans cette gamme de Do majeur :
Mode ionien, dorien et phrygien de la gamme majeure de Do


Mode lydien, mixolydien et éolien de la gamme majeure de Do




mode locrien de la gamme majeure de Do









Notez donc, au passage, que le mode éolien est également ce que vous avez peut-être appris en solfège comme la gamme mineure naturelle.

Maintenant, transposons chacun de ces modes pour les faire commencer sur un Do, afin de mieux visualiser leurs singularités :
Mode ionien, dorien et phrygien en Do

Mode lydien, mixolydien et éolien de Do

Mode locrien de Do









Rappelez-vous les accords que nous avions construits à partir des 7 degrés de la gamme majeure :
Les accords à quatre notes construits sur chaque degré de la gamme majeure de Do








Mettez ces modes et ces accords en corrélation, et vous savez maintenant quel mode jouer sur quel accord.
Accord Maj7 --> mode ionien (=la gamme majeure) ou mode lydien
Accord min7 --> mode dorien, mode phrygien ou mode éolien
Accord 7 --> mode mixolydien
Accord min7b5 --> mode locrien


Vous constatez qu'il est possible de jouer plusieurs modes sur certains types d'accord... et ce n'est rien : on peut en jouer encore beaucoup d'autres !!
Cela nous montre en revanche une chose : qu'il est important de bien analyser une grille de jazz avant d'improviser dessus. En effet, ce qui va vous faire choisir entre un mode ionien ou un mode lydien lorsque vous rencontrerez un accord Maj7, c'est son rôle par rapport à la tonalité du moment. Nous reviendrons sur cet aspect des grilles de jazz car déterminer la tonalité et le rôle de chaque accord n'est pas toujours chose aisée, mais essayez de faire l'exercice sur des grilles assez simples. Cherchez d'abord la tonalité du morceau, et essayez de trouver les modulations :
- pour cela, il y a un accord qui aide beaucoup l'accord 7 (7ème de dominante). Celui-ci ne se trouve qu'au degré 5 de la gamme : ce qui fait que lorsque vous rencontrez cet accord, vous avez de grandes chances d'être dans la tonalité qui se situe une quinte en-dessous. Je ne parle volontairement pas de l'accord m7b5 car celui-ci se retrouvera comme nous le verrons dans d'autres modes (les modes de la gamme mineure).
- autre chose qui aide, ce sont les II-V-I, ou les II-V : lorsque vous en voyez un, vous pouvez être sûr de la tonalité du moment.

Travail :

Jouez ces différents modes à la main droite avec les accords qui correspondent à la main gauche.
Re-travaillez les II-V-I (c'est toujours bon).
Cherchez quelques standards assez simples dans le Real Book et exercez-vous sur les différents accords à jouer l'accord en position fondamentale à la main gauche, et le/les modes possibles à la main droite. Ecoutez-bien et garder celui qui sonne le mieux à votre oreille.

Si vous n'avez pas de Real Book, je ne saurais trop vous conseiller de l'acheter, c'est l'investissement indispensable du musicien de jazz !
D'ailleurs, je ferai très bientôt un post sur la bibliographie indispensable du pianiste de jazz !

Merci de m'avoir suivi, cet article était un peu long mais ce sont vraiment des notions de base essentielles, tout ce qui vient après n'est plus que du bonheur si ces bases sont bien assimilées.
Si quelque chose n'est pas clair (car j'ai synthétisé au maximum) une simple recherche Google (eh oui encore) sur "les modes de la gamme majeure" et vous trouverez des centaines d'articles plus détaillés que le mien.