vendredi 13 juillet 2012

Le II-V-I

Aujourd'hui nous allons nous intéresser de plus près à un enchaînement d'accords (on parle aussi de cadence) dont je vous ai déjà parlé, le II-V-I.
Comme je l'ai déjà dit cette cadence est beaucoup utilisée dans le jazz. Ouvrez le Real Book, vous allez en trouver partout !
Vous verrez souvent (sans doute même plus souvent encore) sa forme non résolue, le II-V.



Nous avons déjà vu le II-V-I en tonalité de Do Majeur dans mon article sur les voicings main gauche sans tonique : Dm7 - G7 - CM7.
Pour comprendre exactement ce que sont ces accords, il faut considérer la gamme majeure de Do que tout le monde connaît et attribuer à chaque note de cette gamme un numéro correspondant à son degré :
Les degrés de la gamme majeure de Do








Depuis chacun de ces degrés il est possible de construire un accord en empilant des tierces que l'on pioche dans la gamme. Vous connaissez tous les accords à 3 notes (triades) où l'on a empilé deux tierces, mais en jazz nous construirons des accords plus "colorés" en empilant trois tierces (donc des accords à 4 notes).
Prenons comme exemple l'accord de tonique (donc en partant du degré I) qui comprendra les notes suivantes :
Accord à 4 notes construit sur le degré I de la gamme Majeure de Do
C'est ici l'accord de CMaj7







On peut ainsi construire tous les accords correspondant à chaque degré de la gamme, et l'on constate que nous obtenons différents accords, qui ne sont pas constitués des mêmes tierces. Voici ces accords et leur dénomination :
Accords à quatre notes construits sur chaque degré de la gamme Majeure de Do








Nous reviendrons plus tard sur les différents degrés, lorsque nous aborderons d'autres enchaînements ou cadences et lorsque nous aborderons l'harmonisation de la gamme majeure et les modes, mais attardons nous sur les degrés I, II et V : CMaj7, Dm7 et G7 [Prononcez : Do Majeur 7, Ré mineur 7 et Sol 7 (ou Sol 7ème de dominante)].


Les accords du II-V-I en Do
Ce sont ces 3 accords qui constituent notre cadence II-V-I, Dm7 - G7 et CMaj7, dans leur position fondamentale. 






Par la suite il est possible d'enrichir ces accords en empilant de nouvelles tierces au-dessus de ces 4 notes : 
II-V-I dans la tonalité de Do en accords de 11ème (accords à cinq notes)










Puis même d'enlever la tonique si vous jouez avec un bassiste (son rôle est de jouer cette tonique), cf. mon premier post sur les voicings main gauche sans tonique sur II-V-I.

Revenons à nos moutons... nous avons donc vu que cet enchaînement d'accord Dm7 - G7 - CMaj7 est construit entièrement avec des notes de la gamme majeur de Do. C'est pourquoi, lorsque vous voudrez improviser sur un II-V-I, vous pourrez jouer toutes les notes de la gamme majeure correspondant au degré I de l'enchaînement : c'est votre alphabet sur cet enchaînement d'accord. 


Travail :

Cherchez et travaillez les II-V-I dans toutes les tonalités, sur le cycle des quintes.
Puis lorsque vous vous sentirez à l'aise, jouez ces accords à la main gauche et improvisez sur la gamme majeure correspondante à la main droite. 
Vous connaissez maintenant l'alphabet (en tout cas une partie), apprenez à l'utiliser pour construire des mots et des phrases. Si vous avez appris le piano classique en école de musique ou conservatoire, cet alphabet vous le connaissez déjà pour l'avoir beaucoup pratiqué pendant votre enfance, mais vous n'imaginiez pas à l'époque qu'il allait autant vous servir !

Amusez-vous également à cherchez des II-V-I ou des II-V dans le Real Book.

Bon amusement !