lundi 8 août 2016

Apprendre à improviser au piano



Après une série d'articles "techniques", je vais ici revenir à des fondamentaux et essayer de vous apportez des éléments de réponses à une question qui revient avec la régularité du charleston sur un hard-bop : "Comment apprendre à improviser ?"

Si je m'en réfère à mon expérience personnelle, voici comment j'ai commencé. Après avoir fait mes petites expérimentations sur un standard assez simple (Autumn Leaves en l'occurence, un copain m'avait passé la partition provenant d'un Real Book) et n'aboutissant à rien de concluant, je me suis mis en tête de travailler les ii-V-I et les voicings main gauche sans tonique. Et quand j'ai commencé à me sentir à l'aise, tout en continuant à faire tourner ces voicings sur le cycle des quintes, j'ai ajouté la main droite en imaginant des petites phrases mélodiques.
Je ne saurai trop insister sur le fait que le mieux est encore d'être accompagné d'une ligne de basse ou, au moins, d'une rythmique de batterie swing. Ça se trouve assez facilement sur n'importe quel clavier arrangeur ou sur internet. A défaut, utilisez un métronome. Celui-ci devra battre la blanche, et correspondre aux temps 2 et 4 de la mesure : cela vous aidera à "swinguer". Commencer avec un tempo lent, par exemple 50 à la blanche. La meilleure reste encore d'utiliser les très bons livres-CDs de Jamey Aebersold, notamment celui sur le ii-V-I où vous trouverez des bandes-sons permettant de travailler les ii-V-I sur le cycle des quintes accompagné par un bassiste et un batteur professionnel :


Si vous avez du mal à jouer main gauche et main droite ensemble, vous pouvez laisser dans un premier temps l'accompagnement piano (joué par Jamey Aebersold) et travailler votre improvisation main droite par-dessus.

Commencez par des phrases en blanches, puis en noires, puis en croches. Faites ensuite varier les motifs rythmiques.

N'oubliez pas qu'en jazz, les croches sont ternaires, c'est-à-dire que vous ne jouez pas des croches régulières comme ceci :







mais plutôt des croches "sautillantes" qu'on appelle "croches ternaires" qui se rapprochent plutôt de ceci :









Même si vous verrez plus tard ce n'est pas exactement ça, mais le bon rythme vous viendra plus tard avec l'aisance et le feeling.
Ce sont ces croches ternaires qui définissent le "swing". Vous pourrez jouer des croches normales (dites "binaires") sur des morceaux latins (bossanovas, calypsos, etc.) ou sur du jazz plus orienté "funk" par exemple.
Sur les standards qui se jouent "ternaires", vous verrez la plupart du temps ceci en haut de la partition, qui illustre parfaitement ce que je viens d'expliquer :








Une des choses les plus importantes que l'on m'ait dites quand j'ai commencé à apprendre à improviser, ç'a été un conseil d'un professeur d'instrument qui m'a expliqué qu'en jazz ces croches ternaires ne doivent pas être jouées toutes avec la même attaque : il faut accentuer la croche qui est en contre-temps. Pour quelqu'un qui vient du classique c'est extrêmement difficile au début : il faut travailler lentement en se forçant à jouer Pianissimo la croche qui tombe sur le temps et MezzoForte celle qui tombe sur le contre-temps (ou plus exactement sur la 3ème croche du triolet, mais là je sens que je vais commencer à perdre du monde) :
Le signe ">" signifie que la note est accentuée











Voilà, vous avez déjà de quoi bien débuter, et si vous avez le courage de longues heures de travail, mais aussi de plaisir. N'hésitez pas à alterner ce genre de séance de travail avec des exercices plus ludiques comme essayer d'improviser uniquement avec la main droite sur un disque de votre jazzman préféré, d'oreille. C'est un très bon exercice qui vous fera progresser très vite en terme de feeling et d'oreille.
Vous pouvez également trouver sur youtube ou sur internet des idées de gimmick (petites phrases mélodiques typiques du jazz) que vous pouvez vous amuser à décliner dans toutes les tonalités (utilisez pour cela le cycle des quintes)

Vous pouvez aussi vous référer à mon précédent article "Débuter rapidement en improvisation au piano" où je vous proposais d'improviser sur des blues, grille facile à appréhender et qui procurera rapidement de bonnes sensations.

D'autres articles suivront sur l'apprentissage de l'improvisation.

Enjoy !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire