samedi 23 mars 2013

Les grilles de Blues

La grille de blues est sûrement la grille la plus utilisée en jam-session. Je devrais plutôt la "forme" blues et non pas la grille, car il existe une variété incroyable de grilles de blues dérivées de la "forme" blues.

Le blues est à l'origine une grille de 12 mesures, qui dans sa forme la plus simple se présente comme suit (ici, en Do) :
C7 |  - |  - |  - |
F7 |  - | C7 |  - |
G7 | F7 | C7 | G7 |

C'est sous cette forme que le blues est souvent joué dans le rock par exemple, ou par les bluesmen.
Partant de là, il est possible d'imaginer des tonnes de variantes, en substituant des accords, en ajoutant des II-V, ou d'autres cadences.

Voici un premier exemple de variante très simple qui sonne déjà plus jazz et que j'utilise beaucoup en jam-session car elle ne surprend personne. Elle est en effet connue de tous les jazzmen :

C7    | F7    | C7    |   -   |
F7    |   -   | C7    |   -   |
Dm    | G7    | C7    | Dm G7 |


En version plus compliquée, voici ce que la grille peut donner :

C7      | F7       | C7      | Gm   C7 |
F7      | Bb7 Bdim | C7      | A7      |
Dm      | G7       | C7   A7 | Dm   G7 |
Dans cette version de la grille de blues, les accords de A7 peuvent également être remplacés par des C#dim. Ca ne change pas grand chose au niveau des voicings piano (en effet vous pouvez constater que les notes importantes de l'accord de A7 - la 3ce Do# et la 7ème Sol - sont présentes dans l'accord de C#dim), et c'est assez agréable pour le bassiste qui peut faire une montée chromatique du Do vers le Ré.

Vous pouvez remarquer que, par le jeu des II-V-I, des turn-arounds, etc. on peut complexifier la grille à loisir.

Je conseille de travailler le blues dans le maximum de tonalités. Si vous manquez de temps, travaillez surtout dans les tonalités les plus usitées : C, F, Bb, Eb
Essayez des jouer des voicings variés à la main droite et une walking bass à la main gauche. La grille de blues est un super terrain de jeu pour travailler le walking main gauche !

Enfin, pour ce qui est de l'impro sur une grille de blues, pour débuter rien de plus simple vous pouvez utiliser tout le long de la grille la gamme de blues qui correspond à la tonalité.
Pour ma part c'est ce que je fais la plupart du temps, sauf sur les II-V, où là je fais plutôt des phrases dans la tonalité du II-V (cf. mon précédent article sur les II-V-I)


Dans de futurs articles, je vous parlerai des différentes formes dérivées du blues : le blues de 8 mesures, le blues de 16 mesures, le blues mineur...

Pour aller plus loin, et pour travailler le blues accompagné par un trio de pros, je vous conseille le livre de Jamey Aebersold, accompagné de son CD :